Direction artistique et générale

Francine Châteauvert

Artiste autodidacte, Francine Châteauvert a fait ses premiers pas dans l’art du mouvement en gymnastique artistique avant de plonger de façon instinctive et naturelle dans l’univers de la danse et de la création chorégraphique. Son arrivée à la compagnie de danse Sursaut marquait le début d’une démarche artistique singulière qui n’a cessé d’évoluer et de s’approfondir. Résolument contemporaines, empreintes de candeur et d’authenticité, ses créations proposent des performances imprégnées d’un réalisme poétique dans une gestuelle hautement physique. Son travail artistique se distingue par un vocabulaire chorégraphique très soigné, alliant à la fois abstraction, symbolisme et théâtralité du mouvement. Sa démarche artistique est grandement marquée par ses origines et son mode de vie rural, par un profond sentiment d’appartenance à la terre, à la nature et ses cycles et par les mémoires de l’enfance. Francine Châteauvert a signé plus d’une trentaine de chorégraphies pour la compagnie de danse Sursaut. En novembre 2014, le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec-Œuvre de l’année en Estrie lui a été décerné pour sa création chorégraphique La cigale et la fourmi. Elle a reçu, en 2006, le Prix à la création artistique en danse du CALQ pour l’Estrie. Le quotidien La Tribune lui accordait également le Mérite estrien « Personnalité de Chez Nous » en 1996 pour la qualité de son travail et pour sa contribution à la région. Elle a aussi reçu le Prix d’excellence culturelle de la Ville de Sherbrooke en 1992 pour la qualité professionnelle de sa production, la maîtrise de son art et l’audace de sa démarche artistique.

Répertoire

Échos

L’écho, un son qui se répercute, se propage et se répète, mais qui toujours revient comme une réponse à son point de départ.

Acuna

Une œuvre chorégraphique pour les tout-petits qui marie la danse avec les arts du cirque.

Moi au carré

Une incursion au cœur de la fougue adolescente

Essaim

(2018) Entre danse contemporaine, art du cirque, mouvement théâtral et danse baroque, cinq chorégraphes de la relève vous proposent leur univers.

Chemins de travers

(2015) Créations in situ où les interprètes investissent l’intérieur du Centre des arts de la scène Jean-Besré.

La cigale et la fourmi

(2013) Une œuvre chorégraphique pour les petits et les grands qui pose un regard sur le monde de l’art et de l’agriculture.

Happening Danse In situ

(2012) Événement hors les murs qui présente de courtes capsules chorégraphiques alliant des contraintes définies et des possibilités infinies.

Happening Danse In situ

(2012) Événement hors les murs qui présente de courtes capsules chorégraphiques alliant des contraintes définies et des possibilités infinies.

À la nuit tombante

(2005) L’histoire d’Auguste, un cordonnier qui ne sait être ailleurs que dans son atelier. Il est inquiet, fatigué, désemparé. Un jour, il découvre la forêt d’eau…

Boo!

(2009) Vivacité, sensibilité et ingéniosité dans des univers où la poésie du corps domine.

Les meilleurs moments/The best of Sursaut

(2010) Événement pour célébrer les 25 ans de création en danse pour la jeunesse et la famille de la compagnie de danse Sursaut.

Les meilleurs moments/The best of Sursaut

(2010) Événement pour célébrer les 25 ans de création en danse pour la jeunesse et la famille de la compagnie de danse Sursaut.

Le jardin caché

(2008) Du vert tendre au rouge feu. Une œuvre chorégraphique épurée, intime, presque silencieuse… Qui fait sourire en dedans comme en dehors…

L’Échappée

(2004) L’Échappée, c’est cinq chorégraphies qui mettent en valeur la polyvalence de Francine Châteauvert.

Portrait de famille et de ses invités

(2001) Le portrait d’une famille en apparence ordinaire, mais où, derrière cette façade, se cachent les rêves, l’imagination, les désirs, les souvenirs…

Les Excentriques

(1998) Un spectacle de danse-théâtre qui transporte le spectateur dans un univers fougueux et fantastique.

Les promenades d’Olivier

(1996) Quatre petits numéros muets, dans une gestuelle dénudée, très physique, simple et chaleureuse.

Les promenades d’Olivier

(1996) Quatre petits numéros muets, dans une gestuelle dénudée, très physique, simple et chaleureuse.

Casse-Noisette et le Roi des rats

(1994) Une adaptation originale et contemporaine du classique du temps des fêtes.

Le bal sans fin

(1993) Un spectacle joyeux qui fait le rapprochement entre la fougue de la jeunesse et celle de la vieillesse.

Le bal sans fin

(1993) Un spectacle joyeux qui fait le rapprochement entre la fougue de la jeunesse et celle de la vieillesse.

Fou de vivre

(1992) Fou de vivre regroupe plusieurs chorégraphies de Francine Châteauvert dans une synthèse de son cheminement professionnel des années 1988 à 1993.

Fou de vivre

(1992) Fou de vivre regroupe plusieurs chorégraphies de Francine Châteauvert dans une synthèse de son cheminement professionnel des années 1988 à 1993.

Fou de vivre

(1992) Fou de vivre regroupe plusieurs chorégraphies de Francine Châteauvert dans une synthèse de son cheminement professionnel des années 1988 à 1993.

Risques d’orage

(1990) La rencontre quotidienne de cinq personnages. Quelques-uns prennent trop de place, d’autres ne prennent pas la leur.

Risques d’orage

(1990) La rencontre quotidienne de cinq personnages. Quelques-uns prennent trop de place, d’autres ne prennent pas la leur.

Risques d’orage

(1990) La rencontre quotidienne de cinq personnages. Quelques-uns prennent trop de place, d’autres ne prennent pas la leur.

Risques d’orage

(1990) La rencontre quotidienne de cinq personnages. Quelques-uns prennent trop de place, d’autres ne prennent pas la leur.

Le minuscule quotidien

(1990) Des scènes du quotidien sont transposées dans l’imaginaire. Tous ces petits moments nécessaires sont présentés avec poésie et humour.

Le minuscule quotidien

(1990) Des scènes du quotidien sont transposées dans l’imaginaire. Tous ces petits moments nécessaires sont présentés avec poésie et humour.

Collisions

(1989) Collisions, c’est trois œuvres chorégraphiques, trois situations différentes, trois tableaux.

Collisions

(1989) Collisions, c’est trois œuvres chorégraphiques, trois situations différentes, trois tableaux.

Collisions

(1989) Collisions, c’est trois œuvres chorégraphiques, trois situations différentes, trois tableaux.

Collisions

(1989) Collisions, c’est trois œuvres chorégraphiques, trois situations différentes, trois tableaux.

Danselieu

(1989) Un projet de pièces chorégraphiques qui s’inspirent du caractère architectural, environnemental et social d’un endroit précis.

Danselieu

(1989) Un projet de pièces chorégraphiques qui s’inspirent du caractère architectural, environnemental et social d’un endroit précis.

J’ai la bougeotte et toi?

(1988) Un spectacle qui intègre l’acrobatie et le jeu théâtral à plusieurs styles de danse.

J’ai la bougeotte et toi?

(1988) Un spectacle qui intègre l’acrobatie et le jeu théâtral à plusieurs styles de danse.

Les États d’Anne

(1988) Les États d’Anne met en scène une femme qui, comme bien d’autres individus, vit différents états d’âme, confrontée à ses semblables, dans un lieu public.